Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 avril 2018

Le blog du Grésivaudan

Lecrollois.fr, c'est maintenant plus de 6 ans d'activité (nous avons démarré en novembre 2011), bientôt 400 articles sur la vie politique locale, beaucoup sur le microcosme crollois avec des incursions chez nos voisins et à la communauté de communes.
 
Il est temps de nous renouveler, régénérer.
 
Alors, le blog se transforme et devient Le blog du Grésivaudan.
 
Chacun le sait : notre cher millefeuille territorial évolue, la communauté de communes monte en puissance, les projets inter-communaux ne sont pas rares, les liens avec la Métropole voisine sont constants ... et le besoin persiste de lieux d'expression, d'information et de débats libres et indépendants des pouvoirs. Donc, nous continuons en élargissant notre périmètre d'intérêt et de publication à tout le Grésivaudan.
 
Tout le monde peut contribuer à ce blog, bien sûr en rédigeant des articles, mais aussi, plus simplement, en proposant des idées, des informations, des documents ....
A ce stade, notre charte éditoriale reste inchangée : liberté d'expression, sujets collectifs, anonymat interdit pour les auteurs et les commentaires, rigueur d'information ... - voir http://www.lecrollois.fr/accueil-auteurs-charte-editoriale/
 
Notre adresse est inchangée : www.lecrollois.fr    mais vous pouvez aussi retenir www.gresi-blog.fr
 
Merci de faire suivre ce message sans modération.
 
Au plaisir de vous retrouver sur Le blog du Grésivaudan,
 
Claude Muller, Jean-François Comte, Emmanuel Wormser, Jean-Paul Chollet, Francis Odier

Bandeau Grésivaudan carte relief.png

10 juin 2013

Le Crollois refuse l'anonymat

A nos lecteurs :

Nous l'avons écrit dans notre charte éditoriale : sur ce blog, les commentaires doivent être signés (prénom et nom). Les commentaires non signés sont rejetés.

Nous avons la chance d'être dans un pays où l'on peut s'exprimer librement sans être embastillé, envoyé au goulag ou à Guantanamo. Alors ne gâtons pas cette liberté avec des propos anonymes

Francis Odier 

 

19 octobre 2012

Bilan - Un an de Crollois

verso photo 350.jpgLe mi-mandat, le maire et ses amis joints
Le Magazine de Crolles démasqué
Feu d'artifice de Grand Frais :
la loi a fait long feu

Y-a-t-il un loup dans la brasserie ?
Les pistes cyclables
sur les berges de l’Isère

Les PV de Léo (plusieurs articles)
Cherchez l’erreur !
Vive l’industrie !
Les rencontres Brel
La déchetterie qui avait la rage
J’ai mal à la dette
Crolles investit
dans la grande distribution

Partie de poker au Casino
L’excès de pouvoir rend-il incompétent ?
Voies publiques – voies privées, Crolles dans l’impasse
Le permis de construire du siège de la communauté de communes
contribuez.jpgVers la fin du cumul des mandats
Paul Jargot, le précurseur
La naissance des Etats Généraux
Atmosphère, atmosphère, vous avez dit atmosphère
Les vestiaires de la fédération de foot
Poubelle la vie à Crolles
Blocs contre merlons
Le sel et la gabelle de l’urbanisme à Crolles

Adieu la redevance incitative, vive la taxe sur les ordures ménagères
Transport par câble (plusieurs articles)

Les sanatoriums abandonnés
L’agenda 12 de Crolles
L’arbre à mémoire
Les bassins de vie

 

26 octobre 2011

Charte éditoriale

Le mode d'emploi de ce blog est très simple. Il suffit de picorer dans la liste d'articles (colonne de gauche) pour pouvoir lire, savourer, déguster nos papiers et peut être même réagir.

Le Crollois accueille toute contribution sur la vie publique dans notre bonne ville de Crolles en Isère. Il se veut ainsi une contribution à la démocratie locale.

Le collectif éditorial est constitué d’un groupe de citoyens passionnés par la vie publique locale, acteurs de l’histoire contemporaine qui se joue ici et maintenant, gourmets de débats et de controverses fructueuses, préoccupés par la qualité démocratique.

Dent de Crolles.jpg

 

Soucieux du réel, fuyant la superficialité, nous n’évitons pas le sérieux.

Emotifs, engagés et parfois contemplatifs, nous aimons aussi rire, moquer les décisions ridicules et, comme il se doit aujourd’hui, faire part de nos indignations.

Vigilants et constructifs, la Dent dure s'il le faut, nous sommes incontrôlables.

 

 

Nos repères et nos styles ne sont pas monolithiques. Nous n’avons ni charte rédactionnelle, ni ligne du parti.

Les commentaires font l'objet d'une modération à priori.

Les articles, qu’ils soient brefs ou richement documentés, charpentés avec art ou virevoltants comme  l’Azuré de la sanguisorbe, sont obligatoirement signés. De même, les commentaires anonymes sont refusés.

Sont proscrits : les sujets à caractère exclusivement privé, les articles sans lien aucun avec notre bassin de vie qu’est la région urbaine de Grenoble … et bien sûr tout propos injurieux, diffamatoire ou contraire aux lois en vigueur de la République.

Pour écrire dans Le Crollois, apporter un témoignage, donner une information, développer une opinion, raconter un événement, réagir à un article, publier un dossier ou un document … : envoyez vos contributions en format Word ou Odt à l’un des éditeurs signataires de la présente charte éditoriale.

Pour devenir éditeur à votre tour, c’est tout aussi simple : contactez-nous !

Jean-Paul CholletClaude Muller,  Francis Odier,  Emmanuel Wormser, XX*

Périodiquement, nous changerons l’ordre des signataires selon un algorithme savant afin que les W et les O ne soient pas perpétuellement relégués en fin de liste.

Photos : Claude Muller.

Avertissement :

Les articles n'engagent que leurs auteurs.

Les notes et commentaires publiés sur lecrollois.fr sont protégés et ne sauraient faire l'objet d'une reproduction totale ou partielle sans autorisation de leur auteur.

*le 28-03-2014, un des signataires de la charte initiale a demandé le retrait de son nom : c'est le XX qui apparait ci dessus