Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mai 2021

Alain, citoyen engagé

Il est parti sans prévenir, ni laisser d’adresse, comme dans un ultime geste de liberté.

Alain, l’ami Alain, Alain co-fondateur et animateur indéfectible du réseau Citoyen du Grésivaudan, adhérent de moult associations et collectifs que nul ne peut dénombrer, Alain Mittelberger nous laisse un héritage inépuisable : une invitation permanente, sans date de péremption, à militer sur tous les fronts, sans relâche et sans parti pris.

Alain Mittelberger.jpgJ’ai le bonheur de l’avoir eu comme voisin pour refaire le monde ensemble. Nous démarrions souvent par Crolles, assez vite nous étions à Grenoble ou à la MJC de Crolles dont il fut président. Un détour par la gauche qu’il n’a jamais quittée, une incursion dans la bibliothèque pour évoquer Elysée Reclus, Noam Chomsky, Simone Weil ou Normand Baillargeon dont il me dit un jour qu’il était disciple, et nous voilà au Conseil de Développement, à l’éco-festival de Lumbin ou à Terres de Liens, par des cheminements improbables engendrés par sa curiosité insatiable et ses nombreux engagements pour le vivant.

Regard malicieux, facétieux comme un gamin, jovial et constructif à l’oral, allergique à tout pouvoir, républicain jusqu’au bout des ongles, la justice sociale chevillée au corps, le bonhomme respirait la fraternité, pour qui prenait le temps de le découvrir et acceptait les enguelades.

Tirant spontanément sur tout ce qui bouge, il en fâcha plus d’un. Mais jamais très longtemps car l’évidence de sa générosité maintenait les liens et l’affection.

La grande aventure d’Alain, c’est Peuple & Culture. Il en parlait avec fierté et nostalgie. Sa vie, sa fidélité intellectuelle, c’est l’Education Populaire. Se nourrir les uns les autres, penser par soi-même, rien n’est figé, seul le collectif compte, loin des partis et de la conquête du pouvoir.

Alain, l’ami, tu es là, avec nous. Fraternel et avec espoir malgré tout, comme le rappelait la citation énigmatique et intraduisible accompagnant ta signature :

Nur um der Hoffnungslosen willen ist uns die Hoffnung gegeben.

Francis Odier

Hommage à l’engagement d’Alain avec le mouvement Nous voulons des coquelicots - Photo Jean-François Comte

Coquelicots - JFC.jpg

Commentaires

L'espérance ne nous est donnée que pour les désespérés

(traduction d'un aphorisme du philosophe allemand Walter Benjamin1892-1940)

A lire ce bel hommage, je regrette de n'avoir rencontré Alain que brièvement l'année dernière, à l'occasion des funérailles de son beau-père....

Merci Francis !

Écrit par : Françoise Milochau | 13 mai 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.