Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 août 2020

Le nichoir à hirondelles, symbole du jeu de bonneteau écolo à Crolles

inauguration nichoir paturel.jpg

 

Inauguré en grande pompe au printemps 2018, l'abri à hirondelles du parc Paturel est un véritable symbole du jeu de bonneteau écolo nos zélés zélus crollois


Voilà un ouvrage qui mérite le déplacement !

Depuis avril 2018, "le parc Jean-Claude Paturel abrite en effet une tour destinée à accueillir des couples d’hirondelles à fenêtres, une espèce protégée, qui voit sa zone d’habitat se restreindre peu à peu", comme le relève l'article du journal municipal de mai 2018.

En vous rapprochant du mât, vous pourrez entendre des chants d'oiseaux... enregistrés. Cette "repasse ornithologique" (voir la revue d'avril 2018) est censée attirer les couples d'hirondelles chassés de leur habitat naturel : le nichoir a été conçu comme une "mesure compensatoire" liée à la destruction du centre de Rocheplane sur le plateau des petites roches.

Las, et las, hélas, trois fois las donc, trois ans après son installation, l'abri n'abrite aucun couple d'hirondelles...

L'enregistrement, diffusé très écologiquement grâce à des panneaux solaires, les effrayerait-t-il ? On pourrait le craindre mais je ne suis pas ornithologue.

Si ce sont des oiseaux d'eau que l'on entend -et cela semble le cas-, la situation ne manquerait pas de piquant : non seulement ce chant serait un formidable repoussoir pour les hirondelles à fenêtres mais surtout il symboliserait à merveille la disparition des biotopes naturels de ce secteur après l'aménagement du quartier de la zone humide.

Mais si c'est bien l'hirondelle qu'on entend, ce chant devrait nous convaincre d'agir avec plus de prudence : quels que soient les efforts déployés, on ne compense jamais efficacement les atteintes portées à l'environnement.

Finalement, le nichoir est un très bon outil... pédagogique : tel n'était certainement pas le but poursuivi par nos zélés zélus mais saurons nous entendre la leçon qu'il diffuse ?

 

E.Wormser, le 23 aout 2020

 

Ajout : avec le son ! 


Commentaires

vous l'appelez un nichoir !!
je dirais plutôt un '' hôtel de passe '' pour oiseaux migrateurs ....

Écrit par : ayache patrick | 16 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.