Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2014

Urbanisme commercial crollois : captation de chalandise ou captivité de la communauté ?

La commune de Crolles s'est longtemps battue pour obtenir le label de "pôle de centralité" du Grésivaudan. C'est à ce titre notamment qu'elle promeut largement sur son territoire le développement d'enseignes et de surfaces commerciales nouvelles. Cette politique n'est pas sans conséquences sur le territoire communautaire : le bouleversement politique à la tête du Grésivaudan donne l'occasion d'en provoquer la mesure.

Lire la suite

14 avril 2014

Bon voyage, Daniel Dumas

Les Miserables 550.jpg

Daniel,
de ton dernier séjour au Sénégal, tu étais revenu quelque peu paralysé. Alors, nous étions quelques uns à venir te lire des histoires dans ta chambre d’hôpital. C'était pour moi une expérience enrichissante. D'abord, raconter des histoires à un conteur né constitue un beau challenge. Tu m'impressionnais, comme tu avais toute ta tête, tu ouvrais grands tes yeux curieux pour découvrir la suite de l’aventure. Je choisissais des nouvelles qui racontent la montagne, La "butte rouge" ou l'Afrique...tes passions. Et comme je devais parler fort, très rapidement, j'avais un large public...

Daniel  150.jpgDe temps en temps, tu m'interrompais pour me demander "quel jour on est ?" et invariablement, lorsque je te donnais la date, tu me disais.... "bon, dans x jours, on sera dimanche et dimanche, je pars... au Sénégal."

Et invariablement, je pensais que la vie de Daniel est une histoire à elle toute seule. Il faudra qu'un jour un conteur la narre.

Elle commence pendant la guerre dans un petit village des Monts du Forest. Daniel y garde le maigre troupeau de la ferme familiale.

Ensuite, il faut évoquer le travail à la "Manu" de St Etienne et très rapidement le goût de Daniel pour le spectacle vivant. C'est l’époque de la décentralisation théâtrale et il est aux avant-postes. Il fait sienne cette maxime de Jean Dasté. "Il s’agit de renouer chez nous ce besoin du théâtre aussi essentiel que celui du pain et du vin."

Chanson d'un gas qu'à mal tourné 150.jpgC'est ainsi qu'il se retrouve directeur du centre culturel de la Ricamarie. Et c'est là qu'un certain Paul Jargot vient le chercher pour créer des "pièces vivantes" à Crolles. Tous deux partagent la même conviction, "seule la culture peut réunir toute une population". Et la grande aventure du Théâtre sous la Dent commence au début des années 1980. Pour Daniel, il est important de raconter l'histoire de la vallée, alors il créé "Houille Blanche, c'est dimanche" au pays de Bergès. De cette pièce, il dira "C'est une expérience riche... une comédie humaine, dans laquelle les comédiens ont su communiquer leur chaleur aux personnages". Daniel n'oublie pas que le spectacle passe aussi par la chanson, la poésie et l'amitié, alors avec ses complices Pascale Odier, Christiane Oriol, Yves Ramu,Gérard Chaignaud, Marcel Oude et bien d'autres, il crée "La chanson d'un gars qu'a mal tourné", sur des textes de Gaston Couté. Ils joueront ce spectacle plus de 700 fois en France et à l’étranger et qui sait si ...

Daniel Dumas1983 gaston couté 200.jpg

 "Je suis parti sans savoir où,

Comme une graine qu'un vent fou,

Enlève et transporte, 

A la ville où je suis allé

J'ai langui comme un grain de blé

Dans la friche morte..."

 

Puis viennent le temps des grandes épopées humaines. "Quand la pluie reviendra" proposée et jouée à Crolles par 60 enfants est la première d'une longue série. "Ombre sur les Adrets", la grande saga du Baron des Adrets, à partir du livre de Gilbert Dalet, est jouée au centre du village, au pied de la montagne, dans la cour de la mairie de ce village niché au creux de Belledonne. "Dans les cheminées de Paris" est joué par 150 enfants, 5 classes et plus de 30 comédiens devant 400 spectateurs en plein air au centre de Crolles.

Montbonnot 1993 550.jpgDaniel debut 150.jpg

Daniel affectionne aussi les grandes fresques historiques... La guerre de Troie n'aura pas lieu, Barricades, Quatre-vingt-treize, Fracasse... Il ne dédaigne pas non plus de jouer des classiques : Georges Dandin, Notre Dame de Paris, Les Misérables, Le soleil des eaux, Jacquou le croquant...

Pour évoquer Daniel Dumas, il faut aussi parler du militant engagé auprès des forces progressistes. Dans son action culturelle, comme dans la vie, Daniel a toujours été un personnage entier qui ne faisait aucun compromis avec la vie.

Enfin, je voudrais évoquer ici un aspect peut être moins connu du personnage, mais ô combien important, Daniel est un amoureux des mots. Pour cela, il se fait conteur, narrateur, historien et écrivain.

couv101 100.jpgJe voudrais raconter ici les longs mois passés à travailler ensemble. Avec Daniel Dumas et Georges Salamand, nous avions entrepris des recherches historiques considérables, un travail de d’écriture important et un choix de mise en page draconien, pour aboutir au livre qui deviendra la bible de l'histoire de la vallée, "Les 101 personnages du Grésivaudan".

Barricades 1992 250.jpgDaniel est au aussi un conteur inspiré quand il écrit Toubaberies, un recueil de nouvelles que son continent d'adoption l'Afrique lui a inspiré.

La boucle est bouclée en évoquant le livre des 25 ans du Théâtre sous la Dent qu'il a tenu a fêter en l'an 2004.

"Quel jour on est ?" et invariablement, lorsque je te donne la date, tu me dis.... "bon, je pars... dimanche..." mais ce coup là, tu as dit vrai..

Salut l'Artiste.

Claude Muller

12 avril 2014

Le " Crollois " était au Conseil Municipal du 11 Avril 2014

Échos du Conseil Municipal du 11 Avril 2014.

La réunion, prévue à 20h30, commence à 20h43 ... Le maire et les adjoints étaient en réunion.

Tout le monde attend, les élu(e)s et 12 personnes du public.

Quelques interventions suite au décès de M. Daniel Dumas :" passeur de culture, animateur et débatteur au conseil municipal pendant son mandat de 83 à 89, écrivain, poète, historien, théâtre d'amateur... chapeau l'Artiste ".

Vient le temps d'ouvrir l'ordre du jour.

Claude Muller (minoritaire) est élu au conseil communautaire en remplaçant de ses colistiers démissionnaires.

Votation pour les locaux attribués au club de foot, proche de leur vestiaire (300 000 euros pour 80 m2 soit 3750 euros /m2 ) aux motifs de la " cohérence et de la sécurité ". Pas de questions de la part de la " majorité" ( étrange ...), quelques questions de principe de la part de la minorité, visiblement peu de connaissance du dossier.

Vote des commissions et du nombre de leur participant. Le maire restant président de chacune d'elle, reste à élire leur vice-président . La participation des extérieurs se fera à titre d'invités ou d'expert au coup par coup ....

Commission : Solidarité /affaires sociales  ( 11 membres dont 2 minoritaires)

                    Petite Enfance  ( 11 dont 2 minoritaires)

                    Finances , Économie ( 11 dont 2 minoritaires)

                    Cadre de vie ( 12  dont 2 minoritaires)

                    Sport, Culture, Patrimoine, animation, ouverture internationale  (11 dont 2 minoritaires).

Fréquence des réunions : 1 par trimestre (étrange !!!!, efficacité ????)

Le comité consultatif des habitants par tirage au sort est...en cours ...

Commission d'Appel d'Offre : 4 majorités ( Gay, Campanale, Brunello, Crozes, Pianetta, (Lorimier) et 1 minorité (Le Pendeven) (titulaire et suppléant).

Longue liste de votations pour les membres délégués aux divers représentations de la commune aux instances paritaires.

Peu de soutien du staff de Monsieur Le Maire à ses interventions sauf de la part de M. Gimbert qui intervient pour cadrer clairement à juste titre les imperfections des débats.

Attitude non citoyenne d'une personne dans le public : petits bruits, pieds sur les chaises en tissus,  chaise envahissante,vélo rangé dans les couloirs de la mairie (intervention courtoise de la dircab de la mairie, rappel aux règles d'usage des parkings  de la part de Monsieur le Maire).

Prochain Conseil Municipal 23 Mai, 27 Juin

Fin du Conseil Municipal vers 22h55

 

JP Chollet - 12 Avril 2014

11 avril 2014

Les bureaux de la fédération de foot

Les bureaux de la fédération de foot

Ecrire est une conséquence (Antoine de Saint-Exupéry).

A l’ordre du jour du conseil municipal du 11 avril figure une délibération sur l’autorisation au maire d’accorder un permis de construire pour un bâtiment à usage du club de foot.

En avant-première et en exclusivité sur lecrollois.fr, voici le récit de la délibération.

Pour cette presque première séance du mandat, le conseil est réuni au grand complet. Le public nombreux occupe les bancs prévus à cet effet. La presse locale, le DL et le crollois, a envoyé ses meilleurs journalistes.

L’héritier ouvre les débats, l’air grave et convivial : J’ai décidé de construire un nouveau bâtiment, j’ai la volonté de suivre les pas de mon prédécesseur. Maintenant, délibérons. La parole est à M. l’adjoint à l’urbanisme.

L’adjoint – grommelant : Oui, comme je l’ai déjà expliqué, il faut un bâtiment car il faut un bâtiment.

L’héritier : merci pour ces précieuses explications. Puis, se tournant vers les autres adjoints : quel est votre avis ?

L’adjointe au logement : l’important c’est de loger. Loger sans déloger, telle est notre politique de gauche.

L’adjointe à l’agriculture, à l’écologie et au développement durable – enthousiaste et enjouée : Il faut des bureaux pour cultiver de l’herbe ! L’herbe enchantera la commune. Et 100 000 euros, 200 ou 300 000 euros en plus pour des bureaux, c’est toujours ça que l’industrie n’aura pas.

L’adjoint aux sports – émoustillé : dans les bureaux aussi, les dirigeants pourront faire du sport, dans toutes les positions.

L’adjoint à l’économie – chantant : monter un algeco, démonter un algéco, construire des bureaux, c’est toujours du boulot

L’héritier – imperceptiblement pressé : Merci. La parole est à l’opposition.

L’opposant à la culture – interrompant la dédicace de ses ouvrages à destination de ses nouveaux collègues : Paul Jargot, ce grand maire réellement démocrate qui nous manque, aurait construit lui-même le bâtiment avec ses copains en quelques week-ends.

Une opposante anonyme : Mais il est où le stade de foot ?

Autour de la table, les conseillers n’écoutent plus. Ils se poussent du coude et louchent vers l’adjointe aux finances, concentrée sur la rédaction d’un texte mystérieux.

L’adjointe perçoit qu’elle focalise l’attention. Elle se redresse : J’écris un démenti car de fausses informations sont véhiculées sur le coût de l’opération. En réalité, il n’y a pas de coût, personne n’en sait rien, tout le monde s’en fout, on n’est pas élu pour parler d’argent.

Elle avait parlé vrai, d’une voix ferme traduisant son autorité naturelle. Depuis le remaniement municipal, plus rien ne sera comme avant.

Le maire passe aux votes. Eclairé par le débat qui s’achève et par ses propres investigations sur le dossier, chacun choisit en son âme et conscience. La fédération de foot aura ses bureaux.

Francis Odier, 10 avril 2014

Pour mémoire : http://www.lecrollois.fr/archive/2012/03/15/les-vestiaires-de-la-federation-de-foot.html

07 avril 2014

Patience, patience...

Après les blagues potaches du premier avril, les rédacteurs de votre blog prennent quelques vacances bien méritées, du moins le croient-ils : l'actualité locale atone de ces derniers jours ne les pousse d'ailleurs pas à une reprise forcenée de la plume.

2385428-3341335.jpg

Patience, patience donc pour nos afficionados : quelques jours encore à profiter du soleil printanier qui s'installe et les lignes du Crollois recommenceront de fleurir ; c'est l'occasion pour les lecteurs de se découvrir une soudaine démangeaison au creux des mains qui les pousserait ... à passer du coté des auteurs !

E.Wormser

01 avril 2014

Idée n°80 : bientôt une zone portuaire à Crolles

1212313589.5.jpgUn accord de ce jour entre la communauté de communes du Grésivaudan et la commune de Crolles a permis de confirmer la création d'un port au niveau du rond point du Raffour, dit de "Casino".

Ce port aura uniquement une vocation de transport de passagers venant en amont et aval d'un canal qui sera percé parallèlement au pont sur l'autoroute pour déboucher sur l’Isère.

Pour faire court, le but est  de  récréer un maillage de petit canaux desservant la zone de chalandage dans le bas de la commune afin de valoriser les commerces de distribution et aussi de découvrir la flore et la faune locale pour une navigation sur des barques à fonds plat sur les chantournes actuelles.

anim_03.jpg

Le transport des passagers, arrivés par des aéroglisseurs venant de Grenoble (aval) ou  de Goncelin  (amont),  en direction des pôles industriels se fera par navettes routières.

 JP Chollet   1er Avril 2014

Idée n°79 : après les dos d'ane, enfin un tunnel pour traverser Crolles

Dès son élection le 28 Mars, Monsieur le maire de Crolles a décidé par arrêté la création en souterrain de  la traversée  de Crolles. 

 Image de synthèse montrant son aspect final. 

L'entrée du tunnel se fera au niveau du rond point de la Croix des Ayes  pour sortir avant le rond point de Montfort. Sa longueur modeste sera de 3600 mètres : il permettra de résoudre enfin les difficultés de traversée du village.

tunnelier1.jpgLe tunnelier américain livré à Marseille et en transit vers le chantier ferroviaire " Lyon / Turin"  assurera son percement pour un coût acceptable pour notre commune. Des études géologiques confirment qu'il n' y a pas de blocs erratiques  sur ce tracé qui pourrait retarder le déroulement des travaux.

Cette réalisation permettra enfin de valoriser le centre de Crolles, organisé sera en  "zone 20". Les projets de petits commerces pourront être réalisés, l'agrandissement du marché le long de la RD1090 rendu possible, l'accès à la médiathèque enfin sécurisé.

Le départ de la course du circuit des Coteaux se fera devant la mairie pour son inauguration en Septembre 2015.

JP Chollet  1 Avril 2014

Idée n°78 : gestion des déchets fermentescibles

Flash info

La directive-cadre 2008/98/CE du 19 novembre 2008 explique que les bio-déchets sont des « Déchets biodégradables de jardin ou de parc, déchets alimentaires ou de cuisine issus des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires.

1212313589.5.jpgPour être en accord avec cette directive, la commune de Crolles vient de décider la mise en place d'une collecte en souterrain des déchets  biodégradables venant de la cantine industrielle des ST (environ 90 tonnes / an ), des restaurants autour du rond de " Casino", des commerces ( Grand Frais, Carrefour, Casino).

Ces déchets seront déposés dans  des sacs biodégradables  par les utilisateurs et acheminés par un tube en sous-sol par de l'air comprimée. De même, les huiles de friture auront un conditionnement spécifique. L'ensemble sera trié à leur arrivée à la déchetterie vers des zones de stockage appropriées.

    

L'obligation de tri qui entre progressivement en vigueur entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2016 ne concerne pour le moment que les entreprises produisant au moins 120 tonnes de déchets fermentescibles par an, mais ce seuil qui diminuera au fil des ans en fonction du tonnage de déchets produits atteindra une production de 10 tonnes par an. Autant dire que la plupart des restaurateurs et des entreprises de l'agroalimentaire seront concernés.

JP Chollet 1 er Avril 2014

Idée n° 77 : l'innovation au pouvoir

Nouveau mandat, nouveaux élus, nouvelles idées. L’innovation est lancée.

Depuis trop longtemps, nous tolérons l’intolérable. La traversée Crolles – Brignoud est dangereuse, inaccessible aux piétons et aux cycles. Construire une passerelle aurait un coût démesuré. Les savoir-faire se sont perdus. Aujourd’hui, plus personne ne sait construire un pont. Quelle que soit l’audace collective, il faut se rendre à la raison : aucun entrepreneur ne peut sérieusement réaliser un ouvrage fixe de traversée de la rivière.

En revanche, le transport par câble est parfaitement maîtrisé par des industriels locaux. C’est une technologie propre, efficace, économique. L’urgence est là. Il nous faut un téléphérique pour franchir l’Isère, relier la Croix des Ayes et le lycée Marie Reynoard en passant par la gare de Brignoud. Seul un chef, un vrai chef, visionnaire, soucieux de l’intérêt général, peut proposer un tel projet. Nous le connaissons, c’est notre maire ! Allez, Philippe, mets-toi au boulot, prends le câble et tire.

Francis Odier, 1er avril 2014

Flash-info : Elu, il démissionne en découvrant le carnet noir de la commune

Alors que votre blog saluait les succès écologistes notamment à Crolles, le comité de rédaction de LeCrollois.fr recevait un communiqué pour le moins sibyllin du maire nouvellement élu de la commune ; nous le publions tel que reçu :

fil9_b-150x150.jpg"C'est en prenant mes fonctions dans le bureau ovale de la mairie que j'ai découvert, scotché sous le tiroir de gauche du bureau, un carnet recensant les dossiers sombres de la commune. Ces affaires, marquées par un code couleur permettant de distinguer leur niveau gravité -noir ou gris- constituent les dettes dont j'hérite en prenant mes fonctions.

Considérant que l'intérêt général prime sur l'intérêt particulier dans la stricte application de loi loi, je me suis engagé à poursuivre le développement social, économique, écologique et démocratique de notre collectivité : ce passif m'en empêche et le mandat qui s'ouvre avec de telles gamelles sera celui de la réparation, de la restitution, de la régularisation.

Pour ne pas ressembler à certains qui continuent à justifier leur déroute électorale en affirmant qu'elle a pour seule origine la situation désastreuse qu'ils ont trouvé en arrivant, je préfère assumer mes responsabilités -mais pas celles des autres- . J'ai donc pris la décision de démissionner de mes fonctions de maire et d'élu municipal.

Plusieurs élus du conseil, alertés, ont pris la même décision: de nouvelles élections seront donc organisées dans les semaines qui viennent à moins que, dans cette situation inédite, Monsieur le Préfet ne décide de mettre la commune sous tutelle de l'Etat."

Emmanuel Wormser, le 1° avril 2014