Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2015

Résultats électoraux - Départementales - 29 mars 2015

Les urnes ont parlé, voici des résultats en "entonnoir" :

 

A Crolles

Binôme Union de la Gauche M. MICHON Bernard et Mme REBOTIER Flavie : 59%

Binôme Union de la Droite Mme FERRADOU Lucile et M. LE PENDEVEN Maxime : 41%

(pour mémoire, en 2008, Georges Bescher avait été élu au premier tour -3 candidats- avec 57% à Crolles et... l'union de la Gauche atteignait 64% aux dernières municipales)

 

Sur le Canton du Moyen Grésivaudan

Binôme Union de la Gauche M. MICHON Bernard et Mme REBOTIER Flavie : 52%

Binôme Union de la Droite Mme FERRADOU Lucile et M. LE PENDEVEN Maxime : 48%

(en 2008, Georges Bescher avait été élu au premier tour avec 57.5% et...le résultat de cette élection en Grésivaudan marque le plus faible différentiel droite/gauche des cantons restés à gauche en Isère)

 

Sur l'Isère

Le département bascule à droiteRésultats définitifs - Isère.

(si l'arrivée de la gauche avait été rendue possible par les "affaires Carignon", lâché par ses propres pairs, il se murmure que le "système Vallini" pourrait s'effondrer avec une "chasse aux sorcières" prévisible dans l'organisation départementale)

 

Au niveau national

La France bascule à droite

 

 

 

Avec de tels résultats, marquant une véritable déroute du parti socialiste aussi bien au niveau hyper local qu'à l'échelle nationale, la réaction du député local ne laisse pas de surprendre et pourrait faire croire à une perte de repères -de repaires ?- de la majorité gouvernementale.

 


Réaction de François Brottes, député de la 5ème... par ledauphinelib

 

"Un boulot considérable en matière de transports en communs" : l'argument est-il bienvenu dans un territoire marqué par la casse des lignes express du Grésivaudan pour des querelles de clocher au sein d'instances de même obédience -politique du moins-, donnant une bien piètre image de la cohérence des actions territoriales ?

"Le vote n'a pas porté sur le bilan [local] et c'est un peu embêtant" ... "on aurait pu aussi aller plus loin dans la politique nationale" : n'est ce pas un peu schizophrénique... d'autant que c'est précisément ce qui a été reproché par le PS à l'UMP/UDI quand il a placé cette élection comme une étape vers la présidentielle... et que le discours du gouvernement a surtout porté sur la montée des suffrages d'un diable extrémiste bienvenu pour l'occasion ?

"Quand on fait des réformes, vous vous les prenez comme le manche du rateau" : bien sûr, je peux me tromper, mais mon expérience me guide ! On ne "prend le manche du rateau" que lorsqu'on l'a abandonné, qu'on l'a laissé trainer et qu'il n'a pas été rangé à sa place ... Une belle métaphore ou un oxymore malheureux ?

 

Emmanuel Wormser

 

PS : pour filer l'oxymore, une autre vidéo qui date un peu (les 30 premières secondes suffisent) et un dessin...

 

 

 

Commentaires

Les gens sont méchants.....et les politiciens ....médiocres!!!
Fondamentalement, la droite est achetée par les patrons....et la gauche achjeter par la fenètre.... ( coluche)...on y arrive.

Écrit par : Daniel Colin | 30 mars 2015

Les commentaires sont fermés.