Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2018

Conseils municipaux de Crolles et Bernin : quand l'union s'impose

La comparaison entre la convocation adressée aux élus intercommunaux et les ordres du jour des conseils municipaux des deux communes le confirme... L'union s'impose !

SIT_INIT_686_SIT_INIT_887_logo.png

 

La communauté de communes annonce 34 délibérations soumises à l'approbation de son conseil, le 29 janvier prochain.

 

logo-bernin.png

 

A Bernin, trois délibérations au programme cette semaine.

 

 logo-quadri-cartouche.png

A Crolles, deux seulement décrites dans la convocation accessible sur le site de la commune.

 

Et si c'était une formation ?

Apparemment, aucune des deux communes n'annonce à cette occasion une séance de formation, un jeu de rôle.

securite-routiere-formation-gentilly-13869858280.jpg

Pourtant, pour cela, on aurait choisi les mêmes thèmes sans enjeu et anecdotique, avec une dimension ludique dont on connaît le rôle stimulant dans les processus pédagogiques.

La convocation ne le dit pas, mais la séance sera peut-être observée par un consultant, spécialiste de l'empowerment et de l'accompagnement du changement, en charge ensuite de debriefer les élus et de les aider à identifier des pistes de progrès. 

La cure d'amaigrissement des compétences communales impose ... un changement de régime

Bien sûr, l'intercommunalisation des compétences communales n'est pas sans effet dans cet état de fait...

photo-le-dl-vanessa-laime-1515067110.jpg

Le transfert des pouvoirs communaux en matière de milieux aquatiques et de protection des inondations -GEMAPI- n'est notamment pas neutre à l'heure où les travaux envisagés depuis 10 ans sur le Craponoz pourraient bien être reportés pour répondre aux priorités nées des drames vécus par la rive gauche dans la période de Noël.

 

f7b8fcf194a902ef029f6a592964c7aa.jpg

 Mais à lire ces ordres du jour, il est clair que si l'on veut intéresser le public et, surtout, si l'on veut que nos élus viennent encore s'asseoir à la table du Conseil, il faut changer le menu offert à la maison communale... ou unir les convives, tout simplement : la noce n'en sera que plus belle...

 

On aura ainsi un ordre du jour d'au moins cinq délibérations... et Crolles découvrira une pratique nouvelle et pourtant imposée par la loi depuis fort fort longtemps, bien avant l’œuvre de Gouffé : la présentation des décisions prises par le maire en vertu de la délégation de pouvoirs du conseil municipal en vertu des articles L2122-22 et L2122-23 du CGCT.

Emmanuel Wormser

 

Commentaires

Dans ses vœux pour 2018, le maire de Crolles a annoncé qu'il n'était pas favorable à cette union...
Et si on pariait sur la majorité communale pour obtenir un mariage sans le consentement du père ? (joke)
....

Écrit par : emmanuel wormser | 22 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.