Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2015

Hautbois et musettes, ne jouez plus : la concertation à Crolles, ce sera plus tard et pas sur tout

Souvenez-vous, c'était il y a seulement 6 mois : un article plein d'espoir annonçait "la concertation maintenant !".

La vigilance s'imposait à l'époque...

Aujourd'hui, pour ceux y croyaient, c'est la déception qui l'emporte : que reste-t-il dans le champ de la concertation sur le projet de ZAC Quartier Durable, toujours annoncée sur le site municipal ?

Lire la suite

23 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour [déçu] de réunion... d'un autre quartier

Montfort a eu droit à sa réunion : le 9 juin, c'était au tour du "bourg" d'écouter la bonne parole !

crolles-point-apport-volontaire.jpgJ'y allais avec le sourire, bien décidé à me laisser convaincre par cette démarche annoncée comme innovante et riche d'avantages

Las, j'ai passé trois heures dans une réunion aux accents parfois surréalistes démontrant une impréparation désarmante de ceux qui présentaient ce projet à des habitants  venus avec des questions toutes simples ... et repartis avec des non-réponses très complexes.

Parmi les arguments annoncés en faveur du projet, une amélioration des conditions de travail pour le ramassage, une stabilisation de coûts de collecte par une baisse rapide des charges de personnel, une réduction du nombre de tournées et la participation de la collectivité à la baisse des émissions de gaz à effet de serre, notamment produits par les camions.

Lire la suite

05 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour de réunion...

Mercredi 20h30, moi, citoyen du Brocey, je me propulse sans angoisses, à la réunion collecte des déchets de Montfort.

crolles-point-apport-volontaire.jpgAprès un petit coup d'eco-blabla,sans grandes convictions, avenir de générations future, et d'empreinte carbone, on apprend que la comcom à décidé (unanimité moins 4 abstentions) en 2013 de faire des économies sur la collecte des ordures ménagères en instituants les PAV ( points d'apports volontaires pour 3/400 habitants).

Donc tout est dans le" tube", et reste à décider entre experts de l'emplacement physique des PAV, parce que c'est très pointu techniquement (et aussi parce que l'emplacement se fera sur des parcelle communautaires, sans nécessité d'expropriation...  expérience, expérience....!).

Mais une forte dose de pédagogie sera perfusée à chaque apprenant. Je vous passe la diversité des débats ( en grande partie initiés par Mézigue, pour sortir de Cloche-merle...): statuts des personnels, dépenses au cours de la (longue) période transitoire, du plus trivial (débordements..) au plus complexe, l'hygiène, les mouches...

Puis ce furent les diverses questions: traversée sur Brignoud ( bloquée ad eternam pour dépollution...la plaine à 50 pour enfin pouvoir verbaliser après de longues incitations pédagogiques; les nomades, le petit village vers l'autoroute et le Raffour......etc etc

Bref une bonne petite pièce de boulevard à recommander pour les quartiers suivants....en compagnie cette fois d'un(e) membre de l'opposition?

Daniel Colin

 

PS : les dates de celles qui restent

-    Mardi 9 juin : Le Bourg,
-    Jeudi 11 juin : Fragnes
À 20h30 – A l’Atelier (salle festive)

22 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Chap. 1: la transparence

 

Accueil.png

 

 

Le  "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  a manifestement ébranlé la municipalité : comme à un tubard qui s'est débarrassé de ses B.K. et à qui l'on fait une IDR -les plus anciens comprendront et j'invite les plus jeunes à lire Alphonse Boudard pour apprécier la métaphore-,  nos zélés zélus ont développé une réaction inflammatoire aigüe qu'ils ont cru pouvoir circonscrire en allumant un contre-feu respectant parfaitement tous les canons de la communication de crise.

Les améliorations récentes avancées par la commune dans son discours  répondent-elles aux critiques de la Chambre régionale ? Une démarche sincère de progrès peut-elle être envisagée tant que la commune ne reconnaît pas explicitement les erreurs passées et les problèmes de fond soulevés ? Finalement, peut-on avoir pleinement confiance dans les améliorations apportées ici ou là par des zélus apparemment convaincus que le rapport exprime un satisfecit global ?

Le thème du premier chapitre de notre chronique s'impose alors de lui-même : que pense la chambre régionale des comptes de l'information financière locale ?

Lire la suite

12 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Introduction:vite un contre-feu !

La commune de Crolles a fait l'objet d'un contrôle de la chambre régionale des comptes à l'issue duquel un rapport assez salé est rendu public.

 

Lire ensemble un rapport de la chambre régionale des comptes

Enrichi des réponses finales des deux maires concernés - celui qui avait la charge de ce mandat pendant la période étudiée et celui qui a la charge de rattraper ses errements, un rapport de la chambre régionale des comptes intitulé "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  est accessible à cette adresse : Chambre régionale des comptes.

 Accueil.png

Lire la suite

05 mai 2015

Appel à soutenir les recours contre Center Parcs

Quoiqu'en pensent certains, le passage devant le juge n'est pas abusif: il est au contraire la phase ultime de la participation du public aux décisions de l'administration... particulièrement quand cette dernière excède les pouvoirs que la loi, expression de l'intérêt général, lui a octroyés.

Vous avez pu le lire plusieurs fois sous ma plume dans ce blog, lorsque j'ai apporté un éclairage sur certaines décisions juridictionnelles condamnant la commune de Crolles.

citizencase-center-parcs-roybon.6j0M5vVaPneZ.jpg

Cette fois, je vous propose de traverser l'agglomération grenobloise... pour soutenir l'Union régionale FRAPNA dans l'action qu'elle a engagée pour marquer son opposition au projet de Center Parcs : le dossier est complexe, les promoteurs du projet ont de gros moyens -politiques et financiers- et il a fallu prendre l'attache d'un avocat pour engager les recours actuellement pendants devant le tribunal administratif de Grenoble.

Vous pouvez aider la FRAPNA dans cette action : quelques euros -ou plus !- permettront que l'action se poursuive, et les petits ruisseaux feront la rivière qui formera barrage à ce projet d'un autre âge.

Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de CitizenCase (cliquez, c'est un lien !)

Emmanuel Wormser

30 avril 2015

L'avis de Trait d'Union

L’association Trait d’Union a pour vocation de défendre le cadre de vie des habitants de Crolles, en particulier en matière de paysage, d’environnement et d’urbanisme. Suite à deux réunions en mairie en janvier et février 2015, l’association a résumé sa position sur des dossiers communaux en cours.

Nous publions ici le courrier de Trait d’Union et la réponse de Monsieur le Maire.

Photo TU.jpg

Les dossiers évoqués sont notamment les suivants :

Le château et son parc : Trait d’Union milite pour le maintien de la protection du château dans son périmètre historique, ce qui suppose de conserver le parc non constructible.

Le projet de digue du Fragnès : Trait d’Union milite pour la qualité des paysages et le développement de la valeur écologique, et s’oppose au projet de merlon tel qu’il est actuellement conçu.

Le projet de création d’une Association Foncière Agricole (AFA) dans les coteaux : Trait d’Union propose de donner la priorité au maintien de la biodiversité, à la polyculture, en prohibant l’usage des pesticides. Trait d’Union propose d’inclure dans le périmètre de l’AFA les terrains non construits en aval du projet actuel de digue du Fragnès.

Les discussions continuent ... nous y reviendrons.

Francis Odier, 28 avril 2015

17 avril 2015

Vitesse à Crolles : dérèglementer ou ... oser faire sourire ?

Dans un récent article, notre blog se faisait vecteur d'un avis associatif sur la régulation de vitesse dans la plaine : parce que les limites ne sont pas respectées, certains envisagent de ... relever les limites !

D'autres, qui ont compris que le courage politique ne réside pas dans la fuite permanente, ont fait le choix inverse et n'ont pas hésité à user d'une pédagogie ambitieuse : leur démarche est saluée dans les médias.

Les onze élus du Touillon-et-Loutelet, nus pour la bonne cause. DR © DR

Chiche ?

Et si les élus ne veulent pas poser, qu'ils proposent à d'autres de le faire : croyez le, certains sauront proposer leur énergie pour des démarches à inventer sans parodier si le jeu en vaut la chandelle... C'est le cas de la réduction de vitesse.

Emmanuel Wormser

21 mars 2015

La campagne accélère

Au moment où la campagne rugit pour les uns, s’assoupit pour d’autres, voici des lectures sonores pour tous, avec le souci de diversifier nos sources.

Psychosophie.jpg

Conférences mensuelles à suivre à Grenoble ou Chambéry : www.psychosophie.com

Et pour ceux qui voudront chanter la Marseillaise pour fêter ou pleurer les résultats électoraux :

 " Le groupe Coeur de la Bretagne propose ces paroles fraternelles et espère qu'à terme il deviendra officiel lorsque les consciences collectives auront évolué en masse. "
_______________________________________________________
Hymne à la Fraternité
O Liberté ! O Liberté sacrée !
Que ces paroles restent gravées !
Héritage de nos ancêtres,
Dans le Respect, dans le Mieux-être,
Dans le Respect et dans le Mieux-être,
Vivons, oeuvrons, tous solidaires.

Donnons aux Enfants de la Terre
Cet idéal qui nous anime,
A l'unisson de notre maxime !
De nos mains, de nos coeurs ! Allons dans l'Unité !

Peuples de France !
Libres et égaux, dans la Fraternité !

Egalité ! Egalité sacrée !
Façonnée au fil des années,
Mot d'Espoir, de Joie, d'Ouverture,
Dans la Justice, dans la Droiture,
Dans la Justice et dans la Droiture.
Portés par cette belle Tolérance,
Ouvrons nos bras pour recevoir
Ces vertus, traditions de France,
Et hissons-nous toujours vers la Gloire !

De nos mains, de nos coeurs ! Allons dans l'Unité !
Peuples d'Europe !
Libres et égaux, dans la Fraternité !

Fraternité ! Fraternité sacrée !
Qui que tu sois, frère de la Terre,
Toi étranger, ami sincère,
Puisse l'Âme de la terre de France,
Puisse l'Âme de la terre de France,
De son grand Peuple en Harmonie,
T'ouvrir la porte de son coeur.
Que Paix, Entraide et ces Valeurs
Drapent notre chère Patrie !

De nos mains, de nos coeurs ! Allons dans l'Unité !
Peuples de Terre !
Libres et égaux, dans la Fraternité !
dans la Fraternité !

Publié par Francis Odier, 21 mars 2015 

18 mars 2015

Le sursaut centriste : Geneviève PICARD et Nicolas MOMETTI

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas objectif. Car je connais les centristes presque de l’intérieur : moi aussi, je fus centriste, adhérent du Modem de 2007 à 2010. Je les comprends, je partage leur envie de faire de la politique autrement sans s’embarrasser de préjugés idéologiques et stériles sur la droite et la gauche.

Humour centriste.jpg

Leur programme est (presque) parfait : une démocratie dans les actes, améliorer les transports publics, développer les liaisons transverses entre rive droite et gauche de l’Isère, les cheminements piétons et cyclistes … favoriser la reconversion des friches industrielles … J’approuve, je soutiens, j’encourage. Je les remercie tous de s’être portés candidats. Merci Geneviève, Nicolas, Claudie et Marc.

Alors, pourquoi ne pas voter pour eux ? Dura lex, sed lex. On ne peut glisser qu’un seul bulletin dans l’urne. Si nous avions une procédure électorale plus intelligente, avec un vote par classement, je les placerais en seconde position … et ils seraient peut-être élus – comme Bayrou aurait pu l’être en 2007 avec un système de vote alternatif.

Oui, quelles différences entre le Centre et le Rassemblement des Citoyens ? On pourrait penser que c’est la politique économique qui les sépare le plus nettement. Pas si simple. Lisez les programmes. Les deux sont d’accord pour favoriser la filière locale pour l’agriculture, l’économie sociale et solidaire … et les centristes évitent soigneusement de se prononcer sur l’aide aux grands industriels tels que ST mais (de mémoire) ils auraient voté Pour Nano 2017 alors que les Verts ont voté Contre.

Nous votons pour des candidats qui se présentent individuellement, non pour des partis. Mais on ne peut pas faire abstraction du retentissement de l’élection, de l’effet de levier sur la dynamique démocratique. A cet égard, je n’arrive pas à me défaire du sentiment que le Centre est quelque peu has been, avec (en particulier dans le Grésivaudan) une faible capacité d’entraînement. Alors que le Rassemblement des Citoyens est porteur d’un bouillonnement dont j’espère qu’il bousculera plus vite, plus fort, nos routines que les centristes, aussi motivés, généreux et innovants soient-ils. 

Bref, tout ceci est alambiqué et parfaitement subjectif, j’en conviens volontiers.

Je conclus par une proposition à mes amis centristes. Changez de paradigme, changez de nom. Le centre se définit par rapport à la droite et la gauche, ce qui est paradoxal car les centristes veulent justement dépasser ce clivage obsolète. Soyez pluralistes ! Revendiquez le pluralisme !

Francis Odier, 18 mars 2015

 

Nb 1 : Sur les systèmes de vote alternatifs, voir une étude sur l’élection présidentielle 2012 : http://www.slate.fr/story/54811/presidentielle-systeme-vote-alternatifs

Lire un rapport du Centre d’Analyse Stratégique avec des expérimentations 2007 : CAE 2007 sur vote alternatif - analyses-cas.pdf

Nb 2 : je l’ai déjà regretté pour les autres candidats, alors je le répète ici : dommage qu’il n’y ait pas un mot dans le programme pour réclamer la suppression du département. Si les élus, et surtout, les militants locaux ne s’emparent pas du sujet, je crains que le conservatisme ne l’emporte (encore une fois) ! Nos départements ont la vie dure, ils sont capables de survivre à la disparition de l’espèce humaine …