Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2015

Hautbois et musettes, ne jouez plus : la concertation à Crolles, ce sera plus tard et pas sur tout

Souvenez-vous, c'était il y a seulement 6 mois : un article plein d'espoir annonçait "la concertation maintenant !".

La vigilance s'imposait à l'époque...

Aujourd'hui, pour ceux y croyaient, c'est la déception qui l'emporte : que reste-t-il dans le champ de la concertation sur le projet de ZAC Quartier Durable, toujours annoncée sur le site municipal ?

Lire la suite

23 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour [déçu] de réunion... d'un autre quartier

Montfort a eu droit à sa réunion : le 9 juin, c'était au tour du "bourg" d'écouter la bonne parole !

crolles-point-apport-volontaire.jpgJ'y allais avec le sourire, bien décidé à me laisser convaincre par cette démarche annoncée comme innovante et riche d'avantages

Las, j'ai passé trois heures dans une réunion aux accents parfois surréalistes démontrant une impréparation désarmante de ceux qui présentaient ce projet à des habitants  venus avec des questions toutes simples ... et repartis avec des non-réponses très complexes.

Parmi les arguments annoncés en faveur du projet, une amélioration des conditions de travail pour le ramassage, une stabilisation de coûts de collecte par une baisse rapide des charges de personnel, une réduction du nombre de tournées et la participation de la collectivité à la baisse des émissions de gaz à effet de serre, notamment produits par les camions.

Lire la suite

05 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour de réunion...

Mercredi 20h30, moi, citoyen du Brocey, je me propulse sans angoisses, à la réunion collecte des déchets de Montfort.

crolles-point-apport-volontaire.jpgAprès un petit coup d'eco-blabla,sans grandes convictions, avenir de générations future, et d'empreinte carbone, on apprend que la comcom à décidé (unanimité moins 4 abstentions) en 2013 de faire des économies sur la collecte des ordures ménagères en instituants les PAV ( points d'apports volontaires pour 3/400 habitants).

Donc tout est dans le" tube", et reste à décider entre experts de l'emplacement physique des PAV, parce que c'est très pointu techniquement (et aussi parce que l'emplacement se fera sur des parcelle communautaires, sans nécessité d'expropriation...  expérience, expérience....!).

Mais une forte dose de pédagogie sera perfusée à chaque apprenant. Je vous passe la diversité des débats ( en grande partie initiés par Mézigue, pour sortir de Cloche-merle...): statuts des personnels, dépenses au cours de la (longue) période transitoire, du plus trivial (débordements..) au plus complexe, l'hygiène, les mouches...

Puis ce furent les diverses questions: traversée sur Brignoud ( bloquée ad eternam pour dépollution...la plaine à 50 pour enfin pouvoir verbaliser après de longues incitations pédagogiques; les nomades, le petit village vers l'autoroute et le Raffour......etc etc

Bref une bonne petite pièce de boulevard à recommander pour les quartiers suivants....en compagnie cette fois d'un(e) membre de l'opposition?

Daniel Colin

 

PS : les dates de celles qui restent

-    Mardi 9 juin : Le Bourg,
-    Jeudi 11 juin : Fragnes
À 20h30 – A l’Atelier (salle festive)

22 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Chap. 1: la transparence

 

Accueil.png

 

 

Le  "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  a manifestement ébranlé la municipalité : comme à un tubard qui s'est débarrassé de ses B.K. et à qui l'on fait une IDR -les plus anciens comprendront et j'invite les plus jeunes à lire Alphonse Boudard pour apprécier la métaphore-,  nos zélés zélus ont développé une réaction inflammatoire aigüe qu'ils ont cru pouvoir circonscrire en allumant un contre-feu respectant parfaitement tous les canons de la communication de crise.

Les améliorations récentes avancées par la commune dans son discours  répondent-elles aux critiques de la Chambre régionale ? Une démarche sincère de progrès peut-elle être envisagée tant que la commune ne reconnaît pas explicitement les erreurs passées et les problèmes de fond soulevés ? Finalement, peut-on avoir pleinement confiance dans les améliorations apportées ici ou là par des zélus apparemment convaincus que le rapport exprime un satisfecit global ?

Le thème du premier chapitre de notre chronique s'impose alors de lui-même : que pense la chambre régionale des comptes de l'information financière locale ?

Lire la suite

12 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Introduction:vite un contre-feu !

La commune de Crolles a fait l'objet d'un contrôle de la chambre régionale des comptes à l'issue duquel un rapport assez salé est rendu public.

 

Lire ensemble un rapport de la chambre régionale des comptes

Enrichi des réponses finales des deux maires concernés - celui qui avait la charge de ce mandat pendant la période étudiée et celui qui a la charge de rattraper ses errements, un rapport de la chambre régionale des comptes intitulé "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  est accessible à cette adresse : Chambre régionale des comptes.

 Accueil.png

Lire la suite

05 mai 2015

Appel à soutenir les recours contre Center Parcs

Quoiqu'en pensent certains, le passage devant le juge n'est pas abusif: il est au contraire la phase ultime de la participation du public aux décisions de l'administration... particulièrement quand cette dernière excède les pouvoirs que la loi, expression de l'intérêt général, lui a octroyés.

Vous avez pu le lire plusieurs fois sous ma plume dans ce blog, lorsque j'ai apporté un éclairage sur certaines décisions juridictionnelles condamnant la commune de Crolles.

citizencase-center-parcs-roybon.6j0M5vVaPneZ.jpg

Cette fois, je vous propose de traverser l'agglomération grenobloise... pour soutenir l'Union régionale FRAPNA dans l'action qu'elle a engagée pour marquer son opposition au projet de Center Parcs : le dossier est complexe, les promoteurs du projet ont de gros moyens -politiques et financiers- et il a fallu prendre l'attache d'un avocat pour engager les recours actuellement pendants devant le tribunal administratif de Grenoble.

Vous pouvez aider la FRAPNA dans cette action : quelques euros -ou plus !- permettront que l'action se poursuive, et les petits ruisseaux feront la rivière qui formera barrage à ce projet d'un autre âge.

Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de CitizenCase (cliquez, c'est un lien !)

Emmanuel Wormser

30 avril 2015

L'avis de Trait d'Union

L’association Trait d’Union a pour vocation de défendre le cadre de vie des habitants de Crolles, en particulier en matière de paysage, d’environnement et d’urbanisme. Suite à deux réunions en mairie en janvier et février 2015, l’association a résumé sa position sur des dossiers communaux en cours.

Nous publions ici le courrier de Trait d’Union et la réponse de Monsieur le Maire.

Photo TU.jpg

Les dossiers évoqués sont notamment les suivants :

Le château et son parc : Trait d’Union milite pour le maintien de la protection du château dans son périmètre historique, ce qui suppose de conserver le parc non constructible.

Le projet de digue du Fragnès : Trait d’Union milite pour la qualité des paysages et le développement de la valeur écologique, et s’oppose au projet de merlon tel qu’il est actuellement conçu.

Le projet de création d’une Association Foncière Agricole (AFA) dans les coteaux : Trait d’Union propose de donner la priorité au maintien de la biodiversité, à la polyculture, en prohibant l’usage des pesticides. Trait d’Union propose d’inclure dans le périmètre de l’AFA les terrains non construits en aval du projet actuel de digue du Fragnès.

Les discussions continuent ... nous y reviendrons.

Francis Odier, 28 avril 2015

17 avril 2015

Vitesse à Crolles : dérèglementer ou ... oser faire sourire ?

Dans un récent article, notre blog se faisait vecteur d'un avis associatif sur la régulation de vitesse dans la plaine : parce que les limites ne sont pas respectées, certains envisagent de ... relever les limites !

D'autres, qui ont compris que le courage politique ne réside pas dans la fuite permanente, ont fait le choix inverse et n'ont pas hésité à user d'une pédagogie ambitieuse : leur démarche est saluée dans les médias.

Les onze élus du Touillon-et-Loutelet, nus pour la bonne cause. DR © DR

Chiche ?

Et si les élus ne veulent pas poser, qu'ils proposent à d'autres de le faire : croyez le, certains sauront proposer leur énergie pour des démarches à inventer sans parodier si le jeu en vaut la chandelle... C'est le cas de la réduction de vitesse.

Emmanuel Wormser

30 mars 2015

Résultats électoraux - Départementales - 29 mars 2015

Les urnes ont parlé, voici des résultats en "entonnoir" :

 

A Crolles

Binôme Union de la Gauche M. MICHON Bernard et Mme REBOTIER Flavie : 59%

Binôme Union de la Droite Mme FERRADOU Lucile et M. LE PENDEVEN Maxime : 41%

(pour mémoire, en 2008, Georges Bescher avait été élu au premier tour -3 candidats- avec 57% à Crolles et... l'union de la Gauche atteignait 64% aux dernières municipales)

 

Sur le Canton du Moyen Grésivaudan

Binôme Union de la Gauche M. MICHON Bernard et Mme REBOTIER Flavie : 52%

Binôme Union de la Droite Mme FERRADOU Lucile et M. LE PENDEVEN Maxime : 48%

(en 2008, Georges Bescher avait été élu au premier tour avec 57.5% et...le résultat de cette élection en Grésivaudan marque le plus faible différentiel droite/gauche des cantons restés à gauche en Isère)

 

Sur l'Isère

Le département bascule à droiteRésultats définitifs - Isère.

(si l'arrivée de la gauche avait été rendue possible par les "affaires Carignon", lâché par ses propres pairs, il se murmure que le "système Vallini" pourrait s'effondrer avec une "chasse aux sorcières" prévisible dans l'organisation départementale)

 

Au niveau national

La France bascule à droite

 

 

 

Avec de tels résultats, marquant une véritable déroute du parti socialiste aussi bien au niveau hyper local qu'à l'échelle nationale, la réaction du député local ne laisse pas de surprendre et pourrait faire croire à une perte de repères -de repaires ?- de la majorité gouvernementale.

 


Réaction de François Brottes, député de la 5ème... par ledauphinelib

 

"Un boulot considérable en matière de transports en communs" : l'argument est-il bienvenu dans un territoire marqué par la casse des lignes express du Grésivaudan pour des querelles de clocher au sein d'instances de même obédience -politique du moins-, donnant une bien piètre image de la cohérence des actions territoriales ?

"Le vote n'a pas porté sur le bilan [local] et c'est un peu embêtant" ... "on aurait pu aussi aller plus loin dans la politique nationale" : n'est ce pas un peu schizophrénique... d'autant que c'est précisément ce qui a été reproché par le PS à l'UMP/UDI quand il a placé cette élection comme une étape vers la présidentielle... et que le discours du gouvernement a surtout porté sur la montée des suffrages d'un diable extrémiste bienvenu pour l'occasion ?

"Quand on fait des réformes, vous vous les prenez comme le manche du rateau" : bien sûr, je peux me tromper, mais mon expérience me guide ! On ne "prend le manche du rateau" que lorsqu'on l'a abandonné, qu'on l'a laissé trainer et qu'il n'a pas été rangé à sa place ... Une belle métaphore ou un oxymore malheureux ?

 

Emmanuel Wormser

 

PS : pour filer l'oxymore, une autre vidéo qui date un peu (les 30 premières secondes suffisent) et un dessin...

 

 

 

23 mars 2015

Résultats électoraux - Moyen Grésivaudan - 22 mars 2015

Les urnes ont parlé, voici les résultats pour Crolles, quelques voisines et l'ensemble du canton du Moyen Grésivaudan. Je ne mentionne d'abord que le nom des candidats.

Elections départementales 22 mars 2015.jpg

Michon et Rebotier sont assez largement en tête en nombre de suffrages - bravo à eux. Ils sont suivis de Ferradou & Le Pendeven, tallonés par Leonetti & Santucci qui doivent savourer leur score et leur régularité : ils sont 3ème partout, sauf là où ils sont seconds.

Rapportés au nombre d'inscrits, on voit que les scores des premiers et des seconds sont dans un mouchoir de poche. L'élection permet de choisir nos représentants ... mais il ne faudrait pas en conclure trop vite que les heureux élus représentent (vraiment) leurs administrés.

Les résultats rapportés au nombre d'inscrits suffisent, à mon avis, à illustrer en quoi la proportionnelle permettrait de représenter plus fidèlement le choix des électeurs. L'élection est conçue comme un match qui n'a qu'un seul vainqueur, dusse-t-il aller jusqu'au tirs aux buts. Le modèle de la compétition sportive est-il vraiment le plus pertinent pour structurer notre vie démocratique ? J'en doute fort.

Bernin, ma fiancée, vote (presque) comme Crolles. A mon arrivée ici, au pays, j'ai cru que l'une était à gauche et l'autre droite. Balivernes et vieilleries ! Vite, marions nous !

Maintenant, pour répondre au Ministre de l'Intérieur et aux Préfets qui cherchent absolument à classer les candidats sur l'échelle gauche - droite, pour répondre au Premier Ministre qui a une curieuse manière d'agréger des électeurs qui ont des choix radicalement différents, voici ma propre typologie.

Les classiques, conservateurs, majoritaires. Candidats pour être élus Les challengers, alternatifs, inclassables. Candidatures de témoignage Les autres, les beaufs, la bête hideuse, les exclus Ceux qui ont renoncé à s'exprimer ou ne jugent pas utile d'aller voter
26% 11% 14% 50%

La majorité qui soutient les partis au pouvoir représente un bon quart des électeurs. Voilà qui devrait inciter à une certaine humilité, voilà qui explique pourquoi la démocratie ne peut pas se limiter à la liturgie électorale.

Le lecteur attentif du crollois.fr remarquera que mes champions ne sont pas spécialement sur le podium. C'est ainsi, il faut croire que je préfère les minoritaires ... mais la roue tourne et l'histoire n'est pas finie.

Francis Odier, 23 mars 2015