Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 septembre 2015

Notre énergique député s'en est allé

Il est parti comme un voleur, sans tambour ni trompette, en catimini, sans même un pot d'adieu où il aurait invité ses plus fidèles opposants .... Le Monde du 2 septembre nous dit qu'il fait profil bas, ce qui n'était pas son habitude.

Alors, son remplaçant assume et nous écrit un double éloge, pour François Brottes et pour lui, Pierre Ribeaud.

La dithyrambe passe, mais le fait du prince demeure.

Il est un peu tôt pour regretter notre ex-maire. Mais je veux déjà le remercier d'avoir été un modèle, un exemple de ces hommes politiques habiles manœuvriers, robustes, chefs inamovibles d'apparence ronde et cordiale ... que mes chers concitoyens aiment tant élire et réélire.

Chemin TU - ruban.JPG

Allons, un député s'en va, vive le député !

Bienvenue, monsieur le Député. Soyez au service du pays, ancré dans le réel, ayez l'audace d'avoir vos propres idées, cultivez le pluralisme, restez libre de tout parti, œuvrez pour l'avenir, la jeunesse, la fraternité ... et lecrollois.fr sera avec vous.

Francis Odier, 4 septembre 2015

06 août 2015

CIGEO : l'amendement malfaisant du député Brottes saute !

Pour certains, nombreux, la nomination du député Brottes à la tête de RTE relève de l'entourloupe et du copinage...

Faut-il pour autant regretter ce départ des fonctions législatives d'un élu manifestement faché avec la Constitution ?

Lire la suite

30 juillet 2015

Brottes président de RTE

Brottes président de RTE

L’information circulait depuis plusieurs semaines, mais était qualifiée de rumeur par l’intéressé. Sachant bien que sa nomination comme président de RTE soulèverait des critiques sévères, François Brottes maniait l’esquive pour gagner du temps et occulter le débat de fond.

Maintenant, nous y sommes. La presse en parle, s’interroge, crie au scandale. Je n’ai encore rien lu justifiant le choix de confier la présidence d’une telle société nationale à notre député qui, aujourd’hui encore, préside une commission parlementaire ayant autorité sur la société dont il ambitionne de prendre la direction.

Lire la suite

08 juillet 2015

Hautbois et musettes, ne jouez plus : la concertation à Crolles, ce sera plus tard et pas sur tout

Souvenez-vous, c'était il y a seulement 6 mois : un article plein d'espoir annonçait "la concertation maintenant !".

La vigilance s'imposait à l'époque...

Aujourd'hui, pour ceux y croyaient, c'est la déception qui l'emporte : que reste-t-il dans le champ de la concertation sur le projet de ZAC Quartier Durable, toujours annoncée sur le site municipal ?

Lire la suite

23 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour [déçu] de réunion... d'un autre quartier

Montfort a eu droit à sa réunion : le 9 juin, c'était au tour du "bourg" d'écouter la bonne parole !

crolles-point-apport-volontaire.jpgJ'y allais avec le sourire, bien décidé à me laisser convaincre par cette démarche annoncée comme innovante et riche d'avantages

Las, j'ai passé trois heures dans une réunion aux accents parfois surréalistes démontrant une impréparation désarmante de ceux qui présentaient ce projet à des habitants  venus avec des questions toutes simples ... et repartis avec des non-réponses très complexes.

Parmi les arguments annoncés en faveur du projet, une amélioration des conditions de travail pour le ramassage, une stabilisation de coûts de collecte par une baisse rapide des charges de personnel, une réduction du nombre de tournées et la participation de la collectivité à la baisse des émissions de gaz à effet de serre, notamment produits par les camions.

Lire la suite

05 juin 2015

Points d'apport volontaire : retour de réunion...

Mercredi 20h30, moi, citoyen du Brocey, je me propulse sans angoisses, à la réunion collecte des déchets de Montfort.

crolles-point-apport-volontaire.jpgAprès un petit coup d'eco-blabla,sans grandes convictions, avenir de générations future, et d'empreinte carbone, on apprend que la comcom à décidé (unanimité moins 4 abstentions) en 2013 de faire des économies sur la collecte des ordures ménagères en instituants les PAV ( points d'apports volontaires pour 3/400 habitants).

Donc tout est dans le" tube", et reste à décider entre experts de l'emplacement physique des PAV, parce que c'est très pointu techniquement (et aussi parce que l'emplacement se fera sur des parcelle communautaires, sans nécessité d'expropriation...  expérience, expérience....!).

Mais une forte dose de pédagogie sera perfusée à chaque apprenant. Je vous passe la diversité des débats ( en grande partie initiés par Mézigue, pour sortir de Cloche-merle...): statuts des personnels, dépenses au cours de la (longue) période transitoire, du plus trivial (débordements..) au plus complexe, l'hygiène, les mouches...

Puis ce furent les diverses questions: traversée sur Brignoud ( bloquée ad eternam pour dépollution...la plaine à 50 pour enfin pouvoir verbaliser après de longues incitations pédagogiques; les nomades, le petit village vers l'autoroute et le Raffour......etc etc

Bref une bonne petite pièce de boulevard à recommander pour les quartiers suivants....en compagnie cette fois d'un(e) membre de l'opposition?

Daniel Colin

 

PS : les dates de celles qui restent

-    Mardi 9 juin : Le Bourg,
-    Jeudi 11 juin : Fragnes
À 20h30 – A l’Atelier (salle festive)

22 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Chap. 1: la transparence

 

Accueil.png

 

 

Le  "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  a manifestement ébranlé la municipalité : comme à un tubard qui s'est débarrassé de ses B.K. et à qui l'on fait une IDR -les plus anciens comprendront et j'invite les plus jeunes à lire Alphonse Boudard pour apprécier la métaphore-,  nos zélés zélus ont développé une réaction inflammatoire aigüe qu'ils ont cru pouvoir circonscrire en allumant un contre-feu respectant parfaitement tous les canons de la communication de crise.

Les améliorations récentes avancées par la commune dans son discours  répondent-elles aux critiques de la Chambre régionale ? Une démarche sincère de progrès peut-elle être envisagée tant que la commune ne reconnaît pas explicitement les erreurs passées et les problèmes de fond soulevés ? Finalement, peut-on avoir pleinement confiance dans les améliorations apportées ici ou là par des zélus apparemment convaincus que le rapport exprime un satisfecit global ?

Le thème du premier chapitre de notre chronique s'impose alors de lui-même : que pense la chambre régionale des comptes de l'information financière locale ?

Lire la suite

12 mai 2015

Crolles sous les projecteurs du juge financier... Introduction:vite un contre-feu !

La commune de Crolles a fait l'objet d'un contrôle de la chambre régionale des comptes à l'issue duquel un rapport assez salé est rendu public.

 

Lire ensemble un rapport de la chambre régionale des comptes

Enrichi des réponses finales des deux maires concernés - celui qui avait la charge de ce mandat pendant la période étudiée et celui qui a la charge de rattraper ses errements, un rapport de la chambre régionale des comptes intitulé "RAPPORT D’OBSERVATIONS DÉFINITIVES ET SES RÉPONSES, Commune de Crolles (38), Exercices 2008 à 2012"  est accessible à cette adresse : Chambre régionale des comptes.

 Accueil.png

Lire la suite

05 mai 2015

Appel à soutenir les recours contre Center Parcs

Quoiqu'en pensent certains, le passage devant le juge n'est pas abusif: il est au contraire la phase ultime de la participation du public aux décisions de l'administration... particulièrement quand cette dernière excède les pouvoirs que la loi, expression de l'intérêt général, lui a octroyés.

Vous avez pu le lire plusieurs fois sous ma plume dans ce blog, lorsque j'ai apporté un éclairage sur certaines décisions juridictionnelles condamnant la commune de Crolles.

citizencase-center-parcs-roybon.6j0M5vVaPneZ.jpg

Cette fois, je vous propose de traverser l'agglomération grenobloise... pour soutenir l'Union régionale FRAPNA dans l'action qu'elle a engagée pour marquer son opposition au projet de Center Parcs : le dossier est complexe, les promoteurs du projet ont de gros moyens -politiques et financiers- et il a fallu prendre l'attache d'un avocat pour engager les recours actuellement pendants devant le tribunal administratif de Grenoble.

Vous pouvez aider la FRAPNA dans cette action : quelques euros -ou plus !- permettront que l'action se poursuive, et les petits ruisseaux feront la rivière qui formera barrage à ce projet d'un autre âge.

Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de CitizenCase (cliquez, c'est un lien !)

Emmanuel Wormser

30 avril 2015

L'avis de Trait d'Union

L’association Trait d’Union a pour vocation de défendre le cadre de vie des habitants de Crolles, en particulier en matière de paysage, d’environnement et d’urbanisme. Suite à deux réunions en mairie en janvier et février 2015, l’association a résumé sa position sur des dossiers communaux en cours.

Nous publions ici le courrier de Trait d’Union et la réponse de Monsieur le Maire.

Photo TU.jpg

Les dossiers évoqués sont notamment les suivants :

Le château et son parc : Trait d’Union milite pour le maintien de la protection du château dans son périmètre historique, ce qui suppose de conserver le parc non constructible.

Le projet de digue du Fragnès : Trait d’Union milite pour la qualité des paysages et le développement de la valeur écologique, et s’oppose au projet de merlon tel qu’il est actuellement conçu.

Le projet de création d’une Association Foncière Agricole (AFA) dans les coteaux : Trait d’Union propose de donner la priorité au maintien de la biodiversité, à la polyculture, en prohibant l’usage des pesticides. Trait d’Union propose d’inclure dans le périmètre de l’AFA les terrains non construits en aval du projet actuel de digue du Fragnès.

Les discussions continuent ... nous y reviendrons.

Francis Odier, 28 avril 2015